24 Temmuz 2021

Après l’effort, le réconfort avec ma patronne

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Après l’effort, le réconfort avec ma patronneTout c’est enchaîné très vite, en l’espace de quelques jours, j’avais obtenu mon Master 2 et mon premier travail. Ayant pour la première fois de ma vie des rentrées d’argent, j’avais fini par m’inscrire à une salle de sport se situant à quelque mètre du bureau où je travaillais. J’avais l’habitude d’y aller deux fois par semaine, le mercredi après-midi et le samedi matin. Un mercredi après-midi, je passais une partie de la journée à faire du sport. Une fois épuisé, je décidais de me rendre au sauna du club. Je fus alors content de voir que personne ne s’y trouvé, j’avais le sauna pour moi tout seul et à ce moment là j’espérais que cela allé durer. Étant seul, je décidais de me mettre totalement nu. Je pus alors profiter pleinement des vapeurs pour me relaxer et reprendre des forces, jusqu’à ce qu’une voix que je connaissais ne me sorte de ma détente. ??? : Tient, mais c’est vous ! C’était ma patronne, une femme devant avoir la soixantaine mais très bien conservé pour son âge, le sport y était sûrement pour beaucoup.Moi : Euh oui, re-bonjour madame.??? : En dehors du cadre professionnel on peut se tutoyer, appelle moi Manon.Moi : C’est noté.Manon : Je ne savais pas que tu venais toi aussi dans cette salle. Moi : Cela fait un mois que je me suis inscris ici.Manon : Je ne savais pas que l’on pouvait se mettre nue dans ce sauna.Moi : Normalement, on ne peut pas mais vu qu’il n’y a quasiment personne dans la salle, je me suis dit que je serais seul ici.Manon : Du coup, ça ne te gène pas si je me mets également nue ?Moi : Euh non pas du tout.Si si, j’étais affreusement gêné par la situation même si je me surprenais à bien la regarder, surtout canlı bahis sa poitrine, je n’aurais jamais cru que ma patronne en avait une aussi imposante. Après plusieurs minutes de silence gêné, ma patronne reprit la parole. Manon : Tu as fait beaucoup de sport aujourd’hui ?Moi : Oui, je suis d’ailleurs assez épuisé.Manon : L’idéal dans ce genre de situation est un bon massage.Sans me laisser le temps de répondre, elle se rapprocha de moi, du coup, je mis dos à elle pour qu’elle puisse faire son massage. Je pouvais paradoxalement sentir dans chacun de ses gestes autant de fermeté que de douceur.Délaissant mes épaules, elle continua, descendant doucement et progressivement le long de mon dos. Ses mains parcouraient l’ensemble de mon dos avec tant de force qu’elle me donnait l’impression de vouloir prendre possession de mon corps. Je sentais le bout de ses doigts, ses paumes caressaient ma peau, dessinaient mes contours et me semblait-il, l’exploraient. Cette impression me troublait d’autant plus que je commençais à avoir un début d’érection.Voyant cela, elle abandonna immédiatement son massage pour saisir mon sexe avec l’une de ses mains. Celle-ci commença des allers et venues qui me faisait un bien fou. Moi : Si tu n’arrêtes pas, je ne vais pas tarder à jouir…Manon : C’est bien ce que je souhaite, j’adore voir un homme éjaculer.Moi : Mais je vais avoir du mal à te faire l’amour ensuite.Manon : Mais non, ne t’inquiète pas, je sais faire re-bander un mec. A ces mots, elle accéléra le moment, et ce qui devait arriver arrivé, je finis par jouir. Juste après cela, je me retournais afin de poser ma bouche sur la sienne, sans vouloir aller plus loin. Mais elle en profita pour ouvrir sa bahis siteleri bouche et me mis sa langue dans ma bouche. On resta ainsi plusieurs minutes. Puis, elle desserra un peu les jambes pour me faire clairement comprendre que c’était à mon tour de donner du plaisir. Ainsi, mes doigts lui caressaient le clitoris. Je passais un bras derrière elle, entre ses fesses pour être précis. Je souhaitais aller lui caresser l’anus. Elle s’en douta et écarta le plus possible ses fesses alors que je ne pensais réellement pas qu’elle se laisserais faire ainsi. J’avais ma main devant qui la branlé, et mon autre main qui lui caressait et lui branlait le cul. Elle finit par jouir, je le sentis aux contractions de son anus. Elle se retira un peu, je ne pouvais plus la caresser. Mais très vite, elle revint vers moi, Elle chercha mes lèvres, cette fois-ci c’est ma langue qui entra dans sa bouche. Nos langues se caressèrent pendant d’interminables secondes, dans ma tète tout était clair, j’étais dingue de ma patronne, je réalisais à peine ce qui était en train de m’arriver. Dans le même temps, je caressais les seins de Manon puis ses mamelons, lui provoquant de petits gémissements. J’oubliais totalement mon malaise du début. Mon sexe commença à reprendre de la vigueur, voyant cela, elle se mis de telle sorte que ses seins soient à la hauteur de mon entre jambes et se mit à titiller mon sexe avec ses mamelons grossis de plaisir dans une branlette espagnole inoubliable. Dans le même temps, ses lèvres vinrent embrasser le haut de mon gland tuméfié de joie et sa langue divine se mit à parcourir de haut en bas la veine de ma queue. Elle avait effectivement raison, elle savait parfaitement faire re-bander bahis şirketleri très vite un homme. Je n’imaginais pas une seule seconde en la voyant au boulot qu’elle pouvait être aussi coquine et expérimenté.Mon sexe étant de nouveau fonctionnel, je me permis de pendre le contrôle en lui baisant la bouche, oscillant entre ses lèvres et le fond de sa gorge, poussant sur sa tête pour qu’elle avale tout, c’était d’un pur bonheur ! Mais il était maintenant temps de passer à l’étape suivante. Ainsi, elle me fit m’allonger sur le dos, puis, elle me grimpa dessus et fit glisser sans mal mon sexe dans son intimité déjà largement humide par les vapeurs et nos caresses. Je vivais un moment intense à faire l’amour à cette femme. Mon envie de jouir montait de plus en plus en plus mais je voulais la faire jouir avant. Lentement elle se redressa et je pus admirer mon sexe trempée de sa mouille sortir tout doucement de cette chatte si accueillante. Puis, mon gland étant totalement hors d’elle, Manon s’empala alors à nouveau et entama des va-et-vient avec un rythme de plus en plus endiablé. Je me délectai de ce spectacle si excitant, mes mains pétrissant ses magnifiques seins et mes doigts pinçant ses tétons tendus qui s’offraient à moi.Au bout de quelques minutes, je sentais que j’étais sur le point de venir avec un très puissant orgasme, je retirais alors mon sexe et le dirigea vers son visage, elle me branla et quelques secondes plus tard, les saccades se succédaient sur son front, ses yeux, ses joues, ses seins. Elle me reprit ensuite en bouche pour nettoyer mon sexe de notre plaisir tandis que son visage ruisselait de mon sperme mais je voyais bien que ma patronne était plus que ravie. Moi : Waouh… C’était… Waouh !Manon : Une chose est certaine, tu vas devoir faire des heures supplémentaires dorénavant !Me dit-elle avec un large sourire avant de partir, me laissant seule afin de me remettre de tout ceci.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

ankara escort aydınlı escort gaziantep escort konyaaltı escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort atasehir escort maltepe escort sakarya escort sakarya escort pendik escort didim escort izmir escort maltepe escort ankara escort ensest hikayeler maltepe escort şişli escort izmir escort bayan ankara escort bayan gaziantep escort ataşehir escort üsküdar escort kartal escort mersin escort izmir escort canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis güvenilir bahis güvenilir bahis sakarya escort webmaster forum