30 Ekim 2020

Vacance chez mon oncle. Cinquième partie.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Vacance chez mon oncle. Cinquième partie.Salut tout le monde !Voici la suite tant attendu des aventures de James !Si vous n’avez pas encore lu les premiers chapitres, je vous encourage à le faire :)————————————————————————————————————————————————————-Mon portable vibra sur la table de chevet, un MMS. Maria faisait du shopping dans une de ses boutiques favorites. J’ouvris la photo. Elle portait une guêpière blanche, ouverte à l’entrejambe. Une seconde photo s’afficha à mon écran, cette fois elle était de dos, la vue de ses fesses charnues me mit en érection, je zoomai pour lire l’inscription sur sa culotte rose : salle de jeu.J’écrivis un message : belle salle de jeu, dommage qu’elle ne soit pas encore ouverte pour moi.Des sextos, nous en étions donc arrivés à ce point. Je photographiai mon sexe en érection, message envoyé, j’eus en retour un smiley tirant la langue, accompagné de quelques mots : ce soir, 19 h chez moi.Je restai couché jusqu’à midi, le facteur m’obligeant à sortir du lit.«?Livraison pour James.?»Je pris le colis sans en demander la provenance, je n’avais pourtant rien commandé dernièrement… Je posai le paquet sur la table de la cuisine et l’ouvris, son contenu était dissimulé sous un voile rouge, une petite carte avait été laissée à mon intention.«?Mets ça avant de venir ce soir. On va s’occuper de cette érection…?»On?? Je me demandai alors qui pouvait être ce «?on?»?? Maria n’était pas prêteuse, ça avait déjà été compliqué pour qu’elle accepte que je fréquente Jessica… Jessica?? Et si le «?on?» la concernait??Je retirai le voile et découvris un pantalon en cuir noir, une chemise blanche et un bandeau noir. Instinctivement je le mis devant mes yeux, je ne voyais rien au travers. Qu’est-ce qu’elle manigançait encore??Un nouveau SMS, décidément c’était la journée?! Maria demandait si j’avais reçu le colis, elle insista sur le fait que je ne devais rien porter d’autre. Je lui confirmai la réception. Je savais qu’il était inutile de poser des questions, elle ne répondrait pas…Après une bonne douche, j’enfilai la tenue offerte par Maria, le pantalon me moulait les fesses et le sexe. Comme demandé, je ne portais pas de sous-vêtement, je voyais la forme de mon sexe dans la glace. J’espérai qu’elle ne me ferait pas sortir ainsi…19 h, je suis devant sa porte, le bandeau caché dans la poche de ma chemise. À peine le temps de sonner que la porte s’ouvrit.«?Jessica???»Elle se jeta sur moi et m’embrassa passionnément. Je ne m’attendais pas à la voir ce soir. Je lui rendis son baiser en la serrant dans mes bras.Maria arriva dans son dos, elle nous regardait, je ne saurais dire ce qu’elle pensait à cet instant. Elle tapota sur l’épaule de sa fille.«?Laisse-le au moins respirer?! Va donc chercher tes affaires.?»Je compris alors que nous sortions, tous les trois. J’eus du mal à libérer Jessica, sentir ses seins contre mon torse était une sensation agréable, mais il le fallait.Aussitôt Jessica partit, Maria me dévisagea de la tête aux pieds.«?Le bandeau???»Je le sortis de ma poche. Maria le prit et le posa sur mes yeux.«?Tu vois rien??— Rien du tout, maîtresse.— Bien?»Je sentis ses lèvres frôler les miennes. Elle glissa sa main sur mon entrejambe pour fethiye escort constater que je ne portais rien en dessous.«?Parfait?!?»Elle retira le bandeau et le glissa dans son sac. Je m’attardai sur sa tenue, elle portait un long manteau bleu, impossible de dire ce qu’il se cachait en dessous. Je n’apercevais que ses talons aiguilles et le bas de son collant noir.Jessica redescendit quelques minutes plus tard, elle portait une robe de soirée vert pomme, mes yeux s’attardèrent sur ses jambes, fines et douces, sa robe s’arrêtait à la limite de ses fesses. Elle me sourit, je ne pus m’empêcher de la déshabiller du regard, une robe courte, un décolleté plongeant montrant le galbe parfait de ses seins… L’excitation montait en moi, je devais pourtant me contenir.Maria conduisait, Jessica et moi étions assis à l’arrière. Je voulus connaître notre destination, mais Jessica se montra aussi mystérieuse que sa mère. Comprenant que je ne saurais rien avant d’y être, je changeai de sujet et complimentai la tenue de Jessica. Sa main prit la mienne et elle m’embrassa discrètement.Maria jetait de rapides coups d’œil dans son rétro, visiblement elle n’était pas encore sereine à l’idée de devoir me partager. C’était pourtant elle qui m’avait fait venir ce soir.Ma main parcourait les jambes de Jessica, je remontais jusqu’au bord de sa robe. Elle voulut serrer les jambes dans un premier temps, puis se décida à les ouvrir légèrement. Mes doigts glissèrent jusqu’à sentir la douceur de son vagin, elle ne portait rien en dessous. Mon sexe durcit aussitôt.Je la caressais ainsi de longues minutes, laissant mes doigts parcourir son sexe, dessinant de petits cercles sur son clitoris. La position n’était pas idéale dans la voiture, mais elle ne voulait pas s’offrir en spectacle devant Maria…La voiture ralentit et entra sur un parking, Jessica sursauta et réajusta sa robe, j’en déduisis que nous avions atteint notre destination.Jessica se colla contre moi tandis que Maria passa devant nous. Il y avait plusieurs voitures sur le parking, mais je ne distinguais rien d’autre. Nous empruntâmes un petit chemin qui traversait un jardin, j’aperçus du coin de l’œil un homme assis sur un banc, une femme était à genoux devant lui. Un peu plus loin, nous croisâmes deux hommes nus, ils s’embrassaient contre une haie.Enfin, nous quittions le jardin pour arriver devant une maison immense. Un panneau à l’entrée indiquait le nom de la résidence «?sex paradise?».Je sentis une main me pincer les fesses, surpris, je fis volte-face et me trouvai en face d’Arthur, mon oncle.«?Ça te moule plutôt bien ce truc?! me lança-t-il.?»Jessica, tout aussi surprise que moi, l’enlaça chaleureusement avant de revenir à mon bras. Maria quant à elle ne se priva pas de l’embrasser sauvagement.Arthur agrippa Maria par les hanches et lui rendit son baiser.«?Bon les jeunes, on va saluer les propriétaires. Amusez-vous bien, protégez-vous quand même et ne partez pas sans nous, d’accord???»Je découvrais là une nouvelle facette d’Arthur. Il semblait habitué du lieu. Je l’observai s’éloigner, je remarquai plusieurs femmes venant le saluer. Oui, il était bien un habitué.Jessica me tira par le bras.«?C’est la première fois que tu viens ici??— Oui… Et toi??— Arthur m’a emmené ici l’an dernier. Tu verras, c’est plus amusant escort fethiye qu’une boite de nuit. Il y a une piscine par là-bas, tu veux aller y faire un tour???»Elle me guida au travers des allées, nous croisions de nouveaux couples, certains en pleins ébats sur la pelouse. Une orgie, je me trouvai dans une orgie.Nous arrivâmes devant l’imposante piscine. Une série de casiers était installée, Jessica en ouvrit un et retira aussitôt sa robe. Elle se tenait là, nue devant moi, et devant toutes les personnes présentes.«?C’est une piscine nudiste.?»Elle s’avança et déboutonna ma chemise. Une fois nus tous les deux, elle mit nos vêtements dans le casier et ferma le cadenas à code.«?20 et 18, nos âges, facile à se rappeler.?»Je l’attirai contre moi et l’embrassai de nouveau. J’entendis quelques cris de joie venir de la piscine, quelques encouragements à notre encontre. Je me moquai de la présence d’autres personnes. Mes mains parcouraient son corps, ses fesses, ses seins. J’avais une envie insatiable de sexe. Devinant mon envie, elle parvint à écarter ses lèvres.«?Attends qu’on soit dans la piscine.?»Je mis mes mains sous ses fesses et la soulevai. La portant ainsi contre moi, je nous fis entrer dans l’eau, au milieu de tous ces couples, tous ces amants.Continuant de nous embrasser, nous nous mouvions dans l’eau l’un contre l’autre. Je sentis soudainement une personne s’accrocher à mon dos, une femme.«?Salut vous deux?! Comment ça va Jessica??— Aline?! Je savais pas que tu venais ce soir?!?»Je restai figé tandis que Jessica fit la bise à cette fille. Me retournant, je découvris Aline, une jeune femme de vingt-cinq ans, véritable rousse aux cheveux longs, une poitrine ferme et rebondie. Elle me serra contre elle.«?Alors toi, tu dois être James.?»Elle se colla à moi et m’embrassa.«?Houla, je sens que je t’ai interrompu.?»Je me souviens soudainement que nous étions nus, et que j’étais en pleine érection. Je sentis le feu me monter aux joues, je m’écartai.«?Désolé…— T’inquiète pas, ici c’est souvent tendus.?»Je sentis sa main glisser le long de ma verge. Un homme vint nous rejoindre.«?Adrien?! cria Jessica. Évidemment, jamais l’un sans l’autre?!?»Adrien, un grand blond au corps d’athlète vint lui faire la bise. Il se tourna vers Aline, resté très proche de moi.«?Tu peux le lâcher, ça m’étonnerait qu’il s’enfuît?!?»Aline s’écarta non sans mal de moi.«?Salut James, dit-il en me tendant la main. Moi c’est Adrien. Ne t’inquiète pas pour Aline, elle est très tactile. Mais elle n’est pas méchante, enfin sauf si tu lui demandes.?»Je lui serrai la main, encore abasourdi par cette rencontre. Ils connaissaient tous deux mon prénom…Jessica vint se blottir contre moi, plaquant ses fesses contre mes hanches, elle fit glisser mon sexe contre son entrejambe. Aline en fit de même pour Adrien. Passant mes bras autour de Jessica, je ne pouvais m’empêcher de caresser discrètement son vagin tout en discutant avec ce couple étranger.Aline était effectivement très tactile, sa main droite parcourait inlassablement le corps de Jessica. Après plusieurs minutes, Aline nous sauta de nouveau dessus. Cette fois, elle s’arrangea pour éjecter Jessica vers Adrien et vint se caler contre moi. Elle frottait ses hanches contre mon sexe.«?Bah te gêne pas?! lui dit Jessica en rigolant.— Lui fethiye escort bayan ça n’a pas l’air de le gêner en tout cas, répondit-elle, je le sens tout raide contre moi…?»Par vengeance, ou par jeu, Jessica se frotta de la même manière sur Adrien.«?James, ça ne te dérange pas?? demanda Adrien.— Euh… Non, ça va.— Tu vois Jessica, répliqua Aline, il aime ça ton gars.?»Les seins d’Aline étaient plus gros que ceux de Jessica, mais tout aussi fermes. Je me délectai de ce contact avec mes mains, je les malaxai longuement tandis qu’elle continuait ses mouvements de hanches contre mon sexe.«?Et si on allait trouver une chambre, proposa-t-elle, à moins que vous vouliez faire ça ici???»Jessica opta pour une chambre. Elle se dirigea bras dessus bras dessous avec Adrien vers la sortie de la piscine, tandis qu’Aline, la main fermement ancrée sur mon sexe, me dirigea vers la sortie.L’intérieur de la maison était luxueux et encombré de monde. Il y avait dans un coin du salon un DJ, plusieurs canapés étaient dispersés dans la pièce, les gens dansaient, riaient, baisaient. Il y avait là une énergie sexuelle incroyable. De droite et de gauche, je ne voyais que des amants en pleins ébats. J‘aperçus Arthur dans la cuisine, il faisait face à un autre homme nu, tous deux étaient branlés par une femme agenouillée au milieu, je reconnus aussitôt Maria et son jeu.Nous grimpions à l’étage, une série de portes se faisaient face dans un long couloir, la plupart des clenches avaient un vêtement d’accroché.«?La règle est simple ici, susurra Aline à mon oreille. Si il y a un vêtement, interdit d’entrée. Si il n’y en a pas, alors fais comme chez toi.?»Je remarquai alors qu’étant tous les quatre nus, nous n’aurions pas de vêtement à mettre sur la poignée de porte.Adrien nous fit entrer dans une chambre vide. L’endroit était simple comparé au luxe du rez-de-chaussée. Un lit immense occupait le centre de la pièce, de grands miroirs étaient présents sur les quatre murs. Il y avait plusieurs portemanteaux et une commode sur laquelle un saladier rempli de préservatifs et lubrifiants attendait.Jessica avança vers moi.«?T’es sûr que ça te dérange pas?? On peut se trouver une autre chambre si tu préfères.— Tout ce que je veux c’est être avec toi. C’est nouveau pour moi cette situation, mais tant qu’Adrien ne me saute pas sur le dos, ça devrait aller.— Tu ne sais pas ce que tu rates?! plaisanta-t-il.— Messieurs, garde-à-vous devant le lit?! ordonna amicalement Aline.?»Adrien, suivant la plaisanterie, se mit au garde-à-vous, j’en fis de même. Aline et Jessica échangèrent quelques regards, puis Aline se jeta sur moi.Je me retrouvai allongé sur ce lit confortable. Aline allongée sur moi, m’embrassait le torse, elle descendait lentement vers mon sexe. Tandis que Jessica vint s’installer entre les jambes d’Adrien. Elle salivait devant son sexe qui était à ce que je voyais plus imposant que le mien.Adrien tourna sa tête vers moi, nos deux visages se touchaient presque.«?D’ordinaire, je ne la prête pas si facilement, amuse-toi bien, mon pote.— Merci, toi aussi.?»J’étais au comble de l’excitation face à cette soirée qui s’annonçait déjà inoubliable.————————————————————————————————————————————————————-La suite au prochain épisode ! Je vais tâcher de ne pas trop vous faire attendre (moi aussi je veux savoir ce qu’il va se passer dans cette chambre ^^ )En tout cas une chose est certaine: Entre ces quatre personnages, ça va être le feu !

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort maraş escort kuşadası escort çanakkale escort muğla escort mersin escort muş escort nevşehir escort elazığ escort erzincan escort erzurum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis güvenilir bahis güvenilir bahis sakarya escort sakarya escort webmaster forum kastamonu escort niğde escort ödemiş escort ordu escort osmaniye escort pendik escort sakarya escort atakum escort samsun escort sincan escort sinop escort porno adapazarı travesti escort izmir