28 Ekim 2020

Une aventure en Europe de l’Est

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une aventure en Europe de l’EstElle ne payait pas de mine. Elle était petite, un mètre soixante-cinq tout au plus. Je me suis approché d’elle et je lui ai demandé si c’était elle.- Anna ?- Oui, c’est moi, m’a répondu la fille !- Tu es étudiante ? En quoi, ai-je insisté ?- En médecine ! Je suis en troisième année, m’a-t-elle précisé !- Tu as besoin de fric ?Elle m’a répondu qu’elle n’est pas là pour parler d’elle. J’étais à Kharkiv pour une conférence et un collègue m’avait vanté la beauté des Ukrainiennes. Je lui ai demandé si je peux voir ses seins et la fille a ouvert son corsage et elle en a extirpé son sein gauche après avoir regardé à gauche et à droite, sans doute pour voir si on pouvait nous voir. Je n’avais jamais vu de mamelons aussi longs. Ils devaient bien faire deux centimètres de long et elle a encore tiré dessus comme s’il était en caoutchouc puis elle l’a relâché et elle m’a demandé si je veux voir l’autre. Elle l’a sorti de sa robe et j’ai aperçu un bout de tatouage.- C’est quoi, lui ai-je demandé ?- Rien, m’a répondu la fille ! C’était pour mon ami mais il est parti avec une autre !Elle a tiré sur son mamelon puis elle a remballé son sein puis elle m’a dit que je ne suis pas là pour ses seins mais pour son anus. J’ai objecté que je veux qu’elle soit toute nue pour la suite.- D’accord, m’a répondu la fille !Je l’ai suivi dans les couloirs de l’hôtel jusqu’à ma chambre. En entrant, elle s’est retournée vers moi et elle m’a dit qu’elle s’est lavée avant de venir puis elle m’a dit que je dois me laver à mon tour. Je suis entré dans la salle de bains et je l’ai vue continuer vers le lit. Quand je suis ressorti avec la bite propre, j’ai vu la fille. Elle s’était assise sur le bord du lit et elle s’était déshabillée.- Qu’est-ce que c’est que ça, lui ai-je demandé en lançant mon menton vers son bras droit ?- Quoi, m’a demandé la fille ? C’est une manche !Son bras droit était tatoué de l’épaule jusqu’au poignet. Des personnages au milieu de feuilles et tout en haut, une tête de Mickey.- Et c’est pour quelle raison, lui ai-je demandé ?Elle m’a répondu que c’était pour son plaisir parce qu’elle avait toujours souhaité se faire une manche. Je lui ai pris le bras et je l’ai regardé attentivement. Pour moi, les tatouages, c’était pour les gros durs et ici, comme j’ai pu le voir par la suite de mon séjour, c’était surtout pour les filles. La moitié d’entre elles étaient tatouées.- On fait comment, m’a demandé la fille ? On peut commencer tranquillement ? Je m’allonge sur le dos et tu me relèves les jambes et comme ça, tu seras à la bonne hauteur !Elle avait raison. Je me suis agenouillée. bursa escort Ma bite était juste à la hauteur de son anus et je me suis enfoncé dedans.- C’est bien, m’a fait la fille ! Et toi, ça va ?Ça allait bien, mais j’étais surexcité parce que c’était la première fois que j’enculais. J’avais appelé au numéro de téléphone que m’avait donné mon collègue avant de partir et j’avais demandé à enculer et on m’avait tout de suite proposé Anna.- Ça, va, ai-je demandé à la fille ?- Oui, mais je ne me doutais pas que tu étais aussi gros !- Comment ça ?- C’est que je ne fais pas ça tous les jours, m’a-t-elle répondu ! Je suis une étudiante et pas une pute !- Tu as l’air si jeune !- Quoi, j’ai dix-huit ans, m’a-t-elle lancé ! C’était ce que tu voulais ? Fallait le dire si tu voulais quelqu’un de plus jeune !- Putain, t’es belle, lui ai-je encore lancé !- Je te plais, m’a encore demandé la fille ?- Oui ! J’adore tes seins ! J’adore ton cul ! J’adore tes tatouages ! – Alors, je suis content que ça te plaise, m’a dit la fille ! T’occupe pas de moi et prends ton pied !J’ai continué à l’enculer dans le silence. Je lui ai touché les seins mais elle n’a pas voulu que je continue et je lui ai dit que je voudrais que ça lui plaise à elle aussi et elle m’a répondu que je paie que pour son trou du cul.J’étais content parce qu’elle parlait bien français. J’ai continué à l’enculer et je lui ai demandé où elle a si bien appris ma langue. C’était à l’Alliance Française de Kharkiv.- Ça te plaît, lui ai-je encore demandé ?- Elle s’est mise à rire puis elle a ajouté que les Français sont des gens bizarres, que tous ceux qu’elle a connus ont toujours pris soin d’elle tandis que les autres nationalités sont des brutes qui ne respectent rien.- T’as pas envie de finir, m’a-t-elle encore demandé ? Tu as payé pour trois heures alors tu peux bien tirer deux coups !Elle m’a fini à la main et quand j’ai joui, elle a ouvert la bouche pour accueillir ma semence. Après, on a pu discuter tranquillement. Je lui ai demandé si elle aime faire ce job et je lui ai aussi demandé si elle a un petit ami. Ça l’a fait rire.- Imagine ce qu’il dirait s’il apprenait que je fais la pute ? Ce n’est pas le genre de complication dont j’ai envie, a ajouté la fille !Je lui ai dit qu’elle a la chatte d’une gamine et ça l’a encore fait rire. Pourtant c’était vrai.- T’aime ça, te faire prendre dans le cul, lui ai-je lancé !Elle a bien voulu en convenir et elle m’a expliqué qu’elle ne s’attendait pas à ce que ça lui plaise autant.- T’es marié, m’a-t-elle alors demandé ?- Je l’ai été !- Attends, a ajouté la fille ! Tu as voulu l’enculer escort bursa et elle t’a quittée ?- Euh, non, je voulais qu’elle fasse l’amour avec mon ex !- Tu voulais la gouiner ?- Disons que je voulais savoir si elle saurait se débrouiller !- Tu veux qu’on le fasse, m’a alors demandé la fille ?- Je ne sais pas ! Ça te coûtera quelques billets de plus, a-t-elle ajouté ! Tu veux bien ?J’ai accepté et elle a pris son smartphone et comme elle parlait moitié russe, moitié français, j’ai compris qu’elle invitait une copine à venir faire la gouine devant moi. Un quart d’heure plus tard, une jolie fille frappait à la porte de la chambre. Celle-ci avait beaucoup plus de classe, plus grande aussi, cheveux très longs.- Natasha, m’a fait Anna !La nouvelle fille me regardait puis elle a dit qu’elles vont faire ça devant moi.- Qu’est-ce qu’il fait avec toi, a-t-elle demandé à sa copine ?- Il m’encule, lui a répondu Anna !- Ah, moi je veux bien, lui a répondu son amie ! Il y a si longtemps que j’en ai envie !Elles ont d’abord commencé à se gouiner et j’ai bien compris que ce n’était pas la première fois. J’avais du mal à me retenir et je bandais comme un étalon. Quand elles ont fait un soixante-neuf, je me suis rapproché pour les toucher et je les ai caressées toutes les deux puis Anna s’est mise entre les jambes de son amie et elle a entrepris de lui faire avoir un orgasme. Je me suis rapproché de sa bouche et la fille m’a dit de lui donner ma bite et elle m’a sucé et quand elle en a eu assez, elle m’a dit de lui mettre dans l’anus et je l’ai enculée. Elle était plus serrée que la première. Je lui ai demandé si c’est bon et elle m’a répondu qu’elle aime ça puis ça a été encore le tour d’Anna.- Il n’y a rien de plus beau qu’une enculade, a fait Natasha ! Elle serrait mes bourses dans ses doigts et elle m’a dit de mettre le paquet à sa copine mais c’était à elle que je voulais faire ce cadeau. Je me suis retenu et j’ai dit à la fille que c’est elle que je veux et j’ai fini dans son anus. Elle écartait ses fesses avec ses doigts. J’ai tout lâché au fond du trou du cul puis je suis resté planté sans bouger. Anna est allée se laver dans la salle de bains. J’ai demandé à sa copine si elle peut revenir demain.- Pour m’enculer ? Pourquoi pas ! J’aime bien faire avec toi !Anna est revenue tout habillée et son amie a pu aller se laver. J’ai payé les deux filles. Natasha m’a dit que je suis un amour et elle m’a embrassé sur la joue et je l’ai serrée contre moi. Je pouvais sentir ses seins durcis contre mon torse.- Demain ?- Promis, m’a répondu la fille !Le lendemain soir, elle a frappé à ma porte. Je lui bursa escort bayan ai ouvert. Quand elle a été déshabillée, je lui ai demandé pourquoi elle n’a pas de tatouages. Elle m’a répondu qu’elle ne sait pas et qu’elle aurait pu se laisser tenter comme beaucoup de ses copines.- Tu préfères la bite ?Elle m’a traité d’idiot puis elle m’a emmené dans la salle de bains pour me laver. Elle a ajouté que ma bite est bien grosse et je lui ai demandé si elle a un petit ami. Elle n’a rien voulu me dire et pendant que je la baisais, elle m’a avoué qu’elle n’avait jamais baisé qu’avec des filles, pour ne pas risquer de tomber enceinte. Je lui ai répondu que la sodomie, c’est bien aussi.- Oui, m’a répondu la fille ! Tu sais pas mais tu es le second à avoir ma chatte ! J’ai essayé une fois pour savoir ce que ça fait mais ça ne m’a pas plu.- Et là, ça te plaît ?Elle m’a répondu qu’avec un Français, ce n’est pas pareil. Je l’ai prise par tous ses trous puis avant de terminer, je ne sais pas pourquoi, je lui ai dit que si j’osais je l’épouserais. Elle m’a pris au sérieux et j’ai fini dans sa chatte. Nous avons recommencé le lendemain soir. Malheureusement, je repartais à Paris le surlendemain. Dans l’avion, j’ai dormi et quand je me suis réveillé, on allait atterrir. J’ai repris mon boulot le lendemain. La nuit suivante, je me suis réveillé en sursaut. – Oh, putain, je t’encule !C’est tout ce dont je me suis rappelé de mon rêve. Un mois et demi plus tard, mon smartphone a sonné. C’était Natasha.- Je peux te dire quelque chose, m’a-t-elle annoncé ?- Oui, pourquoi pas ?- Je suis enceinte et c’est toi, a-t-elle ajouté !- Tu veux le garder ?- Je sais pas, a ajouté la fille… Ça dépend de toi !Tout à coup, j’ai eu la fièvre et je lui ai dit que si elle veut je l’épouse et je lui ai dit que ça serait bien si elle avait des gros seins en plus de son gros ventre. Elle a ri puis elle m’a dit qu’elle ne sait pas.- Tu me plais, ai-je ajouté ! On s’accorde bien tous les deux pour la baise !J’avais trente-cinq ans et elle dix-huit mais pourquoi pas. Elle était extraordinairement calme et elle m’a dit de me calmer puis elle a ajouté qu’elle me rappellera le lendemain et petit à petit, je me suis fait à l’idée d’épouse une Ukainienne. Quand elle est venue me voir en France, elle était enceinte de quatre mois et je suis allé à Kharkiv pour me marier avec elle puis je l’ai ramenée chez moi.Au début, ça a été un peu difficile. Pas pour le sexe parce que pour ça, c’était très bien, mais pour le reste mais ma femme a fini par s’habituer. Ce qui me plaisait chez elle, c’était son ventre et ses seins. Ils étaient plutôt gros et ça me plaisait. Ça l’intriguait un peu que je refuse qu’elle mette des soutiens-gorges. En tout cas, elle aimait toujours la bite et elle l’aime toujours et ça fait maintenant dix ans qu’on vit ensemble.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort maraş escort kuşadası escort çanakkale escort muğla escort mersin escort muş escort nevşehir escort elazığ escort erzincan escort erzurum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis güvenilir bahis güvenilir bahis sakarya escort sakarya escort webmaster forum kastamonu escort niğde escort ödemiş escort ordu escort osmaniye escort pendik escort sakarya escort atakum escort samsun escort sincan escort sinop escort porno adapazarı travesti escort izmir